07/04/2005

Voyage

 
 
Je ne sais pas si  l'on revient différent d'un voyage, je ne sais pas si l'on en revient semblable.
Par contre je me perçois à la fois même et autre, mais avec une acuité particulière.
Comme je peux regarder cent fois les vagues du même océan et y voir cent lieux communs de marées , mais aussi cent moments uniques de temps et d'espace en mouvement .
C'est sans doute le regard que l'on porte sur chaque moment de vie qui importe le plus: Le regard vers ce qu'il donne " à- voir" et vers ce qu'il permet de "réfléchir" et non de "refléter".
Le vrai regard est à l'intérieur.
Il offre à l'éblouissement le philtre apaisant de la raison.
Il offre à l'indifférence l'éclairage du questionnement, de la recherche , de la curiosité et du doute.
Et pour tout le reste ,c'est précisément là où il n'y a rien à voir, les yeux clos et le coeur ouvert  que l'Eveil peut commencer... 
 

02:08 Écrit par Muffy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.