20/06/2006

Retour d'..âge

 

A peine rentrées, les examens!!!

Retour du "moi" prof, du prof qui décide que ce sera la dernière année, qu'il faut que l'on s'arrête d'être prof un jour, et que ce jour est venu.

Après l'expérience africaine, de toute façon rien n'est plus pareil: les hôpitaux belges sont écoeurants de luxe et de propositions quasi malsaines aux futurs parents sous de faux prétextes "sécuritaires".

Je ne peux plus ni cautionner, ni encourager, ni supporter, et encore moins collaborer avec mes étudiantes à ce que je considère comme un égarement de la médecine, une attitude dangereuse pour les mères comme pour les bébés :la médicalisation inutile, la banalisation de son utilisation !

Le moi prof a fini ses plaidoyers pour une conscientisation de la naissance, pour que les parents re-deviennent les acteurs de la naissance, pour que les femmes ré-apprivoisent leurs compétences à porter , à mettre au monde et à élever leurs petits.

Peut-être que  des graines que j'ai pu semer tout au long de mon chemin, certaines trouveront une terre favorable pour germer et grandir...pour continuer à ma place à croire en cette humanité même qui perd son identité .

Cette humanité qui s'égare précisément en croyant vaincre ses peurs, repousser ses limites,en tentant de devenir im-mortelle , donc in-humaine.

23:56 Écrit par Muffy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Tes graînes germeront Elles sont le fruit du bon sens et de l'humanité, il ne peut en être autrement. Et puis, l'enseignement n'est pas la seule source d'éducation que l'on reçoit, c'est tous les contacts qui sont source d'enseignement, durant toute la vie...
Amitié.

Écrit par : Marirose | 22/06/2006

Prendre un enfant par la main... lui apprendre à apprendre... apprendre à savoir, savoir faire la différence entre acceptable et inacceptable, humain et inhumain, le bien et le mal, distinguer ce qu'il faudrait faire et ce qu'il faut faire maintenant, ici ... ou là-bas. La mission d'enseignant est pluri-elles(...) et quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, on laissera une trace quelque part! je suis convaincue depuis le temps que je te lis maintenant que les tiennes sont indélébiles et pleines de bon sens... je t'embrasse ma douce Muffy!

Écrit par : nanou | 24/06/2006

oui je te rejoins tout à fait. La médecine est devenue une technique commerciale et a oublié l'essentiel: l'humain.
Kiss

Écrit par : mik | 06/07/2006

Les commentaires sont fermés.