26/09/2006

Pygma-lionne

Vivre ma vie...

Je me dis si souvent que c'est mon aspiration depuis si longtemps!!!

Mais en réalité, cela n'a pas de sens:

Si j'ai passé tant d'années à me débrouiller pour l' acceuillir ( comme tu le dis si bien Nanou), pour la donner ici et là ...et de préférence sans compter, ce n'était certes  ni de l'abnégation, ni du hasard.

Peut-être  était-ce pour ne pas la voir passer, pour m'offrir un miroir des apparences tellement fait sur mesures qu'il en est devenu réel ?

Des Pygma-lionnes de mon espèce, il doit en exister d'autres...d'autres femmes souvent!

Je dis cela car je crois la plupart des hommes trop égoïstes pour risquer de tomber dans un piège de ce genre, si ce n'est celui de leur propre reflet ...

 

Mais, tout cela, comme la vie elle même, n'est qu'une parenthèse, une toute petite félure dans l'azur infini...

Aucun lien possible avec le battement d'aile du papillon, qui lui, comme on le sait, n'engendra , dans sa vaporeuse innocence , rien de moins que la fin du monde

00:26 Écrit par Muffy dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/09/2006

 Adaptatio-allégro-modérato

 

Je viens de plus en plus souvent "en visite" dans mon blog...comme si j'étais chez quelqu'un d'autre!

Sans doute ais-je un peu de mal à retrouver ma place, à me dire que je peux partager, dire, me dire...comme avant, comme quand j'avais pas le temps!

Car en fait, maintenant je devrais avoir du temps, mais je n'en trouve pas, pas encore, où bien il a changé de mesure, il s'est dilaté et il a pris toute la place.

 

J'essaie d'apprivoiser ce que je prenais pour de la liberté , et qui pour l'instant se réduit surtout à de la paressse, mais jubilatoire,essentielle, goûtue,parfaite.

 

C'est le moment principal : tout le reste c'est du fonctionnement autour de projets nouveaux où anciens, c'est la proximité des élections communales et ma petite campagne pour être rééelue au CPAS de ma commune, c'est mon livre à mettre en musique avec mon amie Maité, c'est le jardin à bichonner, modifier, entretenir, les récoltes de tomates , de haricots, de patates...et le noyer qui nous offre ses premières noix .

Tout le reste, c'est les moments passés avec les amis, les engagements dans des actions bénévoles, le bonheur d'apprendre à attendre chaque soir où presque, l'amour de ma vie et de lui concocter un repas, un acceuil, un nid.

 

J'apprend à préparer mon coeur ,je me surprend à vivre des moments de manque de l'autre, et ça me chavire, comme une adolescente.

 

Je rencontre mes petits sur internet, j'aimerais les voir un peu plus, retrouver des marques et des habitudes avec eux, où inventer d'autres espaces-temps qui conviendraient à tous.

Je ne veux pas que la famille s'effrite, au contraire, j'ai,tellement envie et besoin qu'elle se resoude, qu'elle se serre autour du noyau et qu'elle rayonne de cette bonne humeur qui m'a fait rire tant de fois jusqu'aux larmes..

J'en suis là , simplement!

Je vais me remettre à ce blog, je sais que j'ai tant de choses à raconter!

Le fruit mûrit bien sous ce délicieux soleil de fin d'été

02:39 Écrit par Muffy | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |