26/12/2009

Etre Noël

 

 

Il y a des Noëls qui se font habitude, d'autres tendresse, d'autres encore, comme celui-ci, qui ne font rien...ils se contentent d'être:

La réunion de famille bêtement, mais dans la chaleur d'"être" précisément une famille.

Le jour des cadeaux, dont on se dit chaque année qu'ils coûtent vraiment trop cher, qu'on ne nous y reprendra plus, que c'est la crise, mais c'est la même magie de papiers colorés à froisser, de surprises à déballer et c'est souvent moins le contenu que l'intention qui renferme le trésor.

Le sapin scintillant, qui déjà perd ses épines et donc je jure que ce sera le dernier, le dernier "vrai", ou alors qu'il sera plus petit, ou dans un pot avec des racines pour le garder année après année;

Etre pour chacun dans son coeur un zeste de morosité,une ombre qui passe comme un battement de cils furtif sur quelques souvenirs enfouis,le regard ou l'intonation d'un enfant qui réincarnent un instant ceux qui nous manquent dans une fugace ressemblance .

Le repas traditionnel, avec sa dinde à partager, cette foutue dinde qui revient comme un destin fatal, une obligation complice, une tradition à laquelle tous se soumettent par choix à moins que ce ne soit par superstition.Plus de dindeau repas, ce serait un peu tuer Noël.

l'étranger voyageur, qui au détour d'un chemin de vie se retrouve seul , les pieds mouillés dans des petits souliers sans cheminée pour y déposer rêves inutiles ou réels douloureux . Celui-là n'est ni le plus triste, ni le plus joyeux, non, il est là, simplement ,dans une parenthèse , une repiration, un répit, au coeur d'un peu d'amour à partager.

Alors, dans ce Noël qui se contente d'"être", moi, je "suis" ....bien!

Je ne crois en rien: Dieux et Diables sont en chacun de nous, le meilleur et le pire de l'homme. Ma fragile humanitude,c'est tout ce que je possède pour les Noëls vécus et ceux qui je l'espère me restent encore à découvrir.

 

00:12 Écrit par Muffy dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/12/2009

"Sésame"

Voici bien longtemps...

Bien longtemps sans éveil, sans questionnement, sans étonnement...

Pas sûre, non , je ne suis pas sûre d'être à nouveau de ce monde, non que je l'aie quitté, mais seulement banalisé, simplifié,dorloté dans le cocon béat du rien faire, passionnément...stérile !

Alors, est-ce que tout à coup de baguette magique, je reviendrais à la vie sur terre?

Est-ce le solstice d'hiver qui au coeur de la nuit la plus sombre de l'année m'ouvrirait des yeux émerveillés sur la lumière qui brille de toute éternité à l'intérieur?

Est-ce ce premier flocon de neige sur mon coeur, comme une goutte de sang neuf, comme un soupçon de douce matière, un instant de froide clarté, une braise d'argent , un chemin étoilé?

Voici bien longtemps que j'étire mes doigts en forme de lettres sur ce clavier, pour que naisse le mot, pour qu'explose la phrase, comme un "sésame"......

 

23:21 Écrit par Muffy dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |