02/03/2013

Poussières d'or

Je ne sais qui du temps ou de moi passe le plus vite...................

Et comme le temps n'existe que dans la mesure où l'esprit humain refuse de se perdre au milleu des galaxies en route vers nulle part, hé bien, il me faut bien accepter l'évidence : c'est moi qui passe , qui passe trop vite !

Mon étoile filante voudrait bien freiner sa course, laisser encore quelques toutes petites traces de lumière , quelques grains de poussière d'or au ciel de demain, comme cela, rien que pour le plaisir de me dire : "je suis vivante "! .........

et de le vivre pleinement, chaque instant.

00:45 Écrit par Muffy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.